Comment punir son chien?

punir son chienAussi adorable qu’il soit, il est jugé nécessaire de punir son chien pour un écart de conduite. En effet, réprimander son boule de poile constitue un geste éducatif. L’objectif étant de faire disparaître les attitudes inacceptables et indésirables pour faire place aux comportements souhaitables et corrects. Force est de souligner que pour obtenir un résultat positif et probant, le respect des règles de l’art est de mise. Voyez alors comment vous devez vous y prendre efficacement ?

Règle n° 1 : Ne pas réprimez à tort votre chien

La première chose à faire est de vous assurer que le comportement anormal de votre animal de compagnie relève d’un caprice et non d’un élément extérieur perturbateur. Pénaliser son chien parce qu’il aboie sans cesse (pendant qu’un intrus passe) alors que vous l’ayez interdit est totalement injuste et infondé.

Règle n° 2 : Lancez la punition simultanément aux bêtises

Comme la récompense, la sanction doit être attribuée sur le fait. Une réaction différée de deux secondes serait inutile car le chien, à mémoire courte, ne serait pas capable d’établir une relation entre son comportement et son châtiment.

Règle n° 3 : Ne vous lassez jamais de corriger votre chien

Un geste indésirable mérite une pénalisation à chaque fois qu’il se produit, peu importe la fréquence. Cependant, il doit être exceptionnel et donné par des personnes différentes.

Règle n°4 : Sanctionnez fortement mais évitez la punition physique

Pour que l’animal soit surpris et s’en souvienne, soyez ferme et autoritaire suivant le degré de la sensibilité du chien et sans recourir à la force. Vous devez vous attendre à une posture de soumission avant de lever la punition.

Règle n°5 : Variez les punitions suivant le contexte

L’ignorance, le désintéressement, la punition à distance, l’isolement, … sont des techniques efficaces et recommandées pour éduquer votre animal.